Jean-Michel Laurence, auteur

"Ecrire une pièce de théâtre, seul, assis sur une chaise.... n'a de sens que si cette pièce est jouée,par une équipe, debout, sur une scène".

Actualités

"La nuit de Giulietta" (pièce courte).

Décor: le tournage d'un film. Personnages: LE REALISATEUR, ALPHONSE (un acteur), SEVERINE (une actrice), GIULIETTA (maquillage de clown, chapeau noir et nez rouge), LE CLOWN (femme ou homme peu importe)+au choix figurants éventuels (caméraman, scripte, etc).
Entre ombres et lumières, un plateau de cinéma. Une musique de film  de François Truffaut.  Des ombres se déplacent.  Le plateau de cinéma vit. Puis la musique s'estompe. Le noir se dissipe. GIULETTA, assise coté jardin, reste seule en scène, quelques secondes.

LE REALISATEUR: (entre en scène et s'adresse à quelqu'un dans les coulisses) Tu lui dis au clown qu'il continue de coller au texte. Pour l'instant, il est accessoiriste, et s'il décroche le rôle d'une douche: il deviendra une douche !
ALPHONSE entre en scène et s'approche du réalisateur.

ALPHONSE : Je le sens moyen mon personnage.

LE REALISATEUR: On n'est pas à un concours de sosie : on fait un film. L'important, c'est ce qu'il y a dans la tête et dans le cœur... le reste... (un temps) De quoi te plains-tu? Elles vont, toutes,  tomber raides amoureuses de toi, du grand Marcello!

ALPHONSE : Si tu crois que je fais ce métier pour emballer des gonzesses, alors là tu te goures complètement. Si je suis acteur, c'est – figures-toi. - uniquement pour me mettre en danger !

SEVERINE arrive, en robe noir, très décolletée avec une perruque blonde sur la tête.

SEVERINE: J'ai l'air d'une gourde ! Je vais être ridicule quand je vais plonger dans la fontaine...

(à suivre...)

Une pièce clin d'oeil aux univers de  François Truffaut et de Fédérico Fellini.

Faire demande de ce texte à :jm.laurence@wanadoo.fr.

Dans le cadre de l'opération "Pièces montées" organisées par les EAT Loire Atlantique, après lecture publique organisée à la maison Julien Gracq à Saint-Florent le vieil, "La Nuit de Giulietta" a été le premier choix de la compagnie nantaise "Cup of theatre".

Après un travail de lecture réalisé par la ligue d'improvisation de Nantes (LINA), aimablement initié par Anne Morineau en février 2013, la pièce "temps-mort" a été lue au sein de l'atelier théâtre de Maya Arriz-Tamza, en ma présence, le 19 mars 2013à Lafitole (Hautes Pyrénées) Un moment vraiment privilégié de partage et d'émotions. Merci à Maya, Nicolas, Frédéric, Olivier, Melissa et Marie-Noelle.

Un article signé Franck Fiscbach est publié le jeudi 2 mai 2013 au sein du "Courrier vendéen" sur la publication de "Temps-mort". Le titre de cet article: Les "trois coups" pour Jean-Michel Laurence !

Grand succés de la 1ere fete des écrivains et des comédiens qui s'est déroulée le 12 octobre 2013 au Théâtre du Péglé de Mont de Marsan, une manifestation durant laquelle un extrait de "Temps-Mort" fut mis en voix par le Théâtre des lumières. Un trés bon moment, très professionnel,  de rire et de partage.

Dans le cadre de mises en voix organisées par ETGSO, soutenues par le Conseil général des Landes, des extraits de Temps-mort sont mis en voix par le Théâtre des Lumières de Mont de Marsan , au sein de trois médiathèques du Sud Ouest: à Escource à 19 h le 12  avril 2014; à Castets à 20 h 30 le 18 avril 2014 et à Labrit, à 19 h le 2 mai 2014.. Merci aux trois comédiens: Aurélia Bartolomé, Laurence Niedzwiecki et Yannick Fichant.

Le travail avec la Lina se poursuit. Grâce aux EAT Loire Atlantique, Je participe à une résidence d'écriture à Donges, avec la Lina, du 10 au 15 février 2014 dans le cadre de la création du spectacle "Script'act"  les 14 et 15 mars 2014 Salle Vasse à Nantes.

Publié le vendredi, mars 22 2013 par Jean-Michel Laurence